Comment Fonctionne une Trottinette Electrique – Le Mini-Guide

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur reddit
Reddit

Le marché des trottinettes électriques a parcouru un long chemin au cours des dix dernières années. Ceci en raison d’un certain nombre de facteurs et de progrès technologiques. La prise de conscience des dangers du changement climatique, les innovations en science des matériaux et l’amélioration de la capacité énergétique des batteries ont ouvert la voie aux véhicules électriques que nous voyons aujourd’hui.

Ces véhicules sont respectueux de l’environnement, moins chers que les véhicules à essence en termes de coût initial et de carburant. En plus, ils sont pratiques pour les déplacements dans des rues étroites ainsi que pour letransport. Mais comment fonctionnent les trottinettes électriques au niveau technique ?

Quelles sont les différentes parties d’une trottinette électrique ?

Afin que vous puissiez comprendre comment cela fonctionne, nous devons d’abord connaître toutes les petites pièces qui composent votre trottinette électrique. Le fait est que les différents modèles ont différents types de moteurs, des caractéristiques supplémentaires, et ainsi de suite.

Comment les pièces fonctionnent ensemble pour faire avancer votre trottinette électrique ?

Une trottinette électrique se compose des pièces mentionnées ci-dessus plus certains extra. Le type de pièces supplémentaires que vous avez sur votre trottinette électrique est souvent déterminé par son prix. Pour que cela fonctionne, ces parties doivent communiquer entre elles d’une manière qui vous donne le contrôle sur la façon dont elles doivent fonctionner.

Comment les pièces communiquent-elles entre elles ?

La carte mère est le cerveau de votre trottinette électrique. Cette partie indique à chaque autre partie exactement ce qu’il faut faire. Elle recueille les informations de la batterie, du moteur, de l’accélérateur et, le cas échéant, des freins électriques. La carte mère traite ensuite l’information recueillie et l’envoie à chaque partie.

Concernant le moteur, il en existe deux types principaux. L’un est un moteur à chaîne monté à l’extérieur de la roue. L’autre est un moteur à moyeu monté à l’intérieur de la jante de votre roue. Les moteurs de moyeu sont de loin supérieurs aux moteurs hors-bord à chaîne en termes de niveaux sonores, de temps de réponse, de couple et de puissance. Cela fait avancer votre véhicule, mais nous avons besoin de plus de pièces pour coopérer avec le moteur pour qu’il fonctionne correctement.

La carte mère d’une trottinette électrique Lime.

C’est là que l’accélérateur et la batterie entrent en action. Quand vous appuyez sur l’accélérateur, vous dites à la carte mère que vous voulez aller de l’avant à telle vitesse. Vous pouvez appuyer un peu pour aller lentement ou appuyer complètement pour aller vite.

La carte mère ouvre alors les vannes en contrôlant l’alimentation de la batterie. L’énergie de la batterie passe ensuite par un ensemble de câbles vers le moteur qui, avec l’énergie de la batterie, reçoit également un signal de la vitesse à laquelle il doit tourner. Ce signal est envoyé par la carte mère lui indiquant l’élan exact nécessaire pour atteindre la vitesse que vous avez choisie grace à l’accélérateur. Le moteur commence à tourner et c’est parti ! 🔥

Les différentes options de freinage sur une trottinette électrique

Maintenant que vous allez de l’avant, vous voulez aussi pouvoir vous arrêter, non ? Premièrement, il existe le frein à pied où vous utilisez votre talon pour serrer le couvercle de la roue arrière. Cela va créer une résistance entre le couvercle et la roue, ce qui vous fait ralentir et éventuellement arrêter.

Comme deuxième option nous avons le frein à main, ici vous utilisez un frein à disque monté soit sur la roue avant soit sur la roue arrière, le plus souvent à l’arrière. Lorsque vous appuyez sur l’embrayage à main, cela crée une pression sur le disque de frein.

La troisième option est le système de freinage électrique. Ils sont très courants sur les moteurs de moyeu. Ici, au lieu d’augmenter la vitesse de rotation, le moteur utilise un système de freinage générateur.

Ce systéme permet d’augmenter la résistance entre les aimants à l’intérieur du moteur. Ainsi, la pression de résistance finit par l’arrêter complètement. Ce qui est bien avec les freins électriques, c’est que s’ils ont la fonction régénératrice, ils rechargeront votre batterie pendant que vous freinez ou que vous descendez rapidement une pente.

Mes préférés sont une combinaison de freins à disque et de freins régénératifs. Le frein à disque peut être utilisé en cas d’urgence lorsque le frein électrique s’arrête en raison d’une batterie vide, ou lorsque le frein électrique ne suffit pas. L’utilisation du frein électrique aussi souvent que possible vous donnera cependant une distance de conduite plus longue par charge. L’énergie de freinage se transforme en énergie de recharge de la batterie.

Le cadre lui-même n’est rien d’autre qu’un support sur lequel tout est monté. Pour que vous puissiez utiliser ces pièces efficacement, vous avez besoin d’un endroit sur lequel vous pouvez vous tenir debout.

Soyez maître de votre trottinette électrique 👌

Rappelez-vous simplement qu’il existe de nombreux modèles de trottinettes électriques sur le marché aujourd’hui. Celle-ci peuvent avoir des différences mineures quand il s’agit de la façon dont elles fonctionnent. Il s’agit d’un guide général sur leur fonctionnement. Il n’inclut pas d’explication quant aux fonctionnalités supplémentaires, juste une explication simple sur la façon dont votre trottinette électrique fonctionne.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires ci-dessous. Notre équipe se fera un plaisir d’y répondre avec autant de précision que possible.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *